Salut les bouclettes,

Après plusieurs mois d'expérimentation de coloration végétale, je peux déjà affirmer quelque chose: je ne reviendrai pas à la coloration chimique. 

Déjà parce que l'état de santé de mes cheveux n'a rien à voir avec ce que c'était lorsque je sacrifiais chaque mois à la boîte qui sentait le dissolvant. Plus de problèmes de pointes sèches, cassantes, de couleur qui ternit. Au contraire, mes cheveux sont gainés, comme épaissis. Non seulement la coloration végétale, en particulier le henné, n'est pas agressive, mais en plus, c'est un soin extraordinaire, qui donne une force et une matière incomparable. 

Quant à la couleur, je peux atténuer mes cheveux blancs de manière tout à fait satisfaisante grâce à la technique du 2 temps dont je vous parle ici (bon, je vais pas non plus vous vendre du rêve, ils sont tout de même un peu plus clairs et plus rouges que les cheveux qui ne sont pas blancs à la base, mais ils se fondent beaucoup mieux au reste de ma chevelure, et on ne voit pas du tout de blanc). 

La couleur est riche, toute en nuance et en reflets (pas d'effet racine, sauf pour les cheveux blancs)

Au soleil, j'obtiens un prune/violine qui accroche vraiment la lumière, et en lumière artificielle, un brun chocolat profond (photos prises avec un téléphone, sans filtre, vous avez ma parole d'honneur). 

10981200_10206160025015226_934417081874228205_n

jamila orcanette violine

 

Alors évidemment, cela ne se fait pas en une seule fois, mais les reflets rouge/violine ont commencé à apparaitre dès la deuxième pose de coloration végétale. 

Ce que j'ai utilisé: 

Le henné: 

J'ai commencé par du henné du rajastan, qui donne des teintes brun/acajou. Pour la dernière pose, et à partir de maintenant, je vais utiliser du henné Jamila BAQ, qui donne des couleurs naturellement rouge/violine. 

P1010170

 

Les autres plantes tinctoriales:

Indigo: noir bleuté. Je l'ai utilisé pour couvrir les cheveux blancs et neutraliser un peu le orange du henné

P1010172

 

Hibiscus: l'hibiscus donne du rouge/rose. Je l'ai utilisé en alternance avec l'indigo car ces 2 plantes ne sont pas compatibles. 

P1010164

 

L'orcanette: Une des plantes les plus efficaces lorsque l'on recherche des teintes rouge cerise à violine. 

P1010171

 

Les étapes: 

 

J'ai commencé à faire du henné régulièrement en janvier 2015, dans le but de couvrir mes cheveux blancs. Le rythme est d'une fois par mois. 

J'ai donc fait du henné en deux temps. Je commence par du henné seule pour teinter les cheveux blancs en orange assez vif, puis j'atténue avec un mélange de minimum 25% d'indigo. Au début je faisais 50/50. 

Mes cheveux blancs étaient atténués, avec un léger reflet cuivré, à peine perceptible. 

Mars 2015

 IMG_0420

Je suis passée à la vitesse supérieure en ajoutant de l'hibiscus dans mes mélanges: 

2 fois de suite, j'ai fait une pose en deux temps: 

- 1er temps:

henné rajastan mouillé à l'infusion d'hibiscus. Je prépare mon mélange la veille et je le laisse reposer toute la nuit. Le matin, je le congèle quelques heures, puis je décongèle au bain marie. Le cycle de congélation/décongélation fait libérer le plus possible de pigments rouges. J'ajoute au mélange 1 cuillère à soupe de poudre d'amla. 

J'applique sur cheveux mouillés et propres (j'utilise ainsi moins de henné), et je laisse 2 à 3 heures. 

- 2ème temps:

Je rince, puis j'applique un mélange 50% henné + 50% indigo. 

Après la premère application, on commençait à voir des reflets rosés, à la deuxième application, 1 mois après, les reflets en plein soleil sont déjà très proche des reflets violines. Mes cheveux ont aussi beaucoup foncé. 

Mai 2015

henné rajastan hibiscus

 

Dernière étape: henné jamila + orcanette

- je prépare mon henné Jamila à l'eau chaude, je le laisse reposer au moins 12 heures avant de le congeler, 1 nuit, puis je le décongèle au bain-marie. 

Pour ma longueur, je prépare 75g de poudre. Cela me permet de faire les deux temps avec du mélange qui a reposé et qui a été congelé. 

J'y ajoute de la poudre d'amla et du miel. Je pose une partie ce mélange uniquement sur mes racines, pour couvrir les cheveux blancs. Comme le jamila est un henné BAQ, j'évite les poses consécutives sur toute la chevelure pour ne pas trop lisser les cheveux. 

Je laisse 3 heures, puis je rince. Mes cheveux blancs sont donc orange aux racines, comme d'habitude. 

Je prépare en parallèle un macérât d'orcanette. Je dilue 2 cuillères à café de poudre d'orcanette dans 50ml d'huile (ici de l'huile d'olive). Je passe mon mélange au bain-marie, à petit bouillon, pendant 2 heures. L'orcanette est lipophyle et relâche ses pigments dans l'huile

 

P1010174

 

J'ajoute 2 cuillères à soupe de l'huile ainsi obtenue au restant de ma pâte de henné, puis j'applique, et je laisse poser 6 heures. 

Après rinçage et en laissant sécher, j'ai constaté que les reflets au soleil étaient vraiment intenses. 

Jamila + macérât orcanette

 

Voilà, je ne vous ai rien caché des différentes étapes qui m'ont permis d'obtenir cette teinte avec le henné et les plantes. 

Je compte bientôt essayer la Garance et le bois de Campêche pour enrichir encore cette couleur. 

Je termine sur quelques conseils et recommandantions:

- La coloration végétale demande de la patience, et de ne pas avoir d'exigences trop précises sur le résultat de la couleur. 

- Sachez également que le henné aura plus tendance à vous foncer les cheveux, il ne peut en aucun cas les éclaicir. 

- Les reflets sont très visibles au soleil, et peu visibles en intérieur ou à l'ombre. 

- Le henné peut détendre les boucles ou les ondulations. Comme vous le voyez sur les photos, je n'ai pas l'impression que mes boucles sont détendues. Cependant, des effets lissants ont été notés chez certaines personnes. Si vous voulez préserver vos boucles, espacez les applications, ne faites pas de pose de plus de 4h, et ajoutez toujours de l'amla à vos mélanges (sauf s'ils contiennent infigo, katam, bois de campêche ou Garance, dans ce cas préférez la spiruline). 

- Evitez de laver vos cheveux au shampoing dans les 3 jours suivants votre henné. La couleur s'oxyde, s'intensifie et se fixe dans les 72h suivant le rinçage. 

- Soyez très vigilants sur la composition de votre henné. Celui ci ne doit surtout pas contenir de sels metalliques (sodium picramate). je recommande le site henné et soins d'ailleurs pour la qualité et la tracabilité des produits.

- Procédez à une mèche d'essai si vous utilisez du henné pour la première fois. On peut toujours faire une allergie, même à un produit naturel. Procédez également à une mèche d'essai dans un endroit discret si vos cheveux ont été colorés chimiquement, méchés, décolorés, défrisés...

- Toujours la mêche d'essai aussi si vous voulez faire une coloration chimique après avoir traité vos cheveux au henné. Les couleurs peuvent réagir complètement différemment car le henné gaine définitivement la fibre capillaire.