Vous avez l'impression que vos cheveux n'aiment pas les produits que vous conseillent toutes vos copines?

Vos cheveux mettent très longtemps à se mouiller, et encore plus longtemps à sécher?

Les soins ne semblent pas efficaces plus de quelques jours, et il faut rapidement recommencer?

La moindre goutte de produit en trop vous rend le cheveux gras et collant?

Les colorations chimiques ont beaucoup de mal à prendre sur vos cheveux?

Comme les miens, vos cheveux ont peut être une basse porosité. 

Pour en avoir le coeur net, vous pouvez effectuer un test de porosité, en déposant quelques cheveux propres, shampouinés, et vierges de tout produit dans un verre d'eau (plus de détails ici). Si vos cheveux flottent, alors vous avez une basse porosité. 

Mais la porosité, qu'est ce que c'est?

Pour faire simple, c'est ce qui définit si vos cheveux sont perméables ou pas. Avec le temps, les traitements chimiques comme les colorations d'oxydation, les lissages à chaud ou chimique, les écailles de vos cheveux peuvent être irrémédiablement endommagées et donc s'écarter, laissant des trous dans votre fibre capillaire.

Voici à quoi ressemble un cheveux très poreux?

urlSes écailles sont très écartées, les soins pénêtrent facilement, mais s'en échappent aussi facilement. 

Le cheveu devient en général très poreux car il a subi des traitements avec des PH très élevés (alcalins), c'est à dire, colorations chimiques, défrisages, mais aussi de nombreuses applications de chaleur. 

Le cheveu très poreux est fragile. Il est nécessaire de sceller soigneusement l'hydratation pas la méthode LOC. Le rinçage à l'eau froide et au vinaigre de cidre peut aussi aider à refermer les écailles pour retenir l'hydratation. 

 

Un cheveu à faible porosité ressemblera plus à cela:

url-1

 Les écailles sont parfaitement alignées et serrées, mais malheureusement un peu trop serrées. Elles ne laissent presque pas passer les soins hydratants et nourissants. En revanche, l'hydratation une fois "piégée" à l'intérieur, s'en échappera difficilement. 

Une grande majorité des personnes ayant une routine capillaire saine auront une porosité moyenne (des écailles assez serrées, mais qui laissent tout de même passer un peu les soins) à basse. 

Les cheveux ayant une basse porosité ont en général un aspect lisse et brillant, malheureusement, les cheveux bouclés naturellement secs sont plus difficiles à hydrater.

Mes cheveux ont en moyenne une porosité majoritairement basse, et moyenne à certains endroits (lorsque je fais le test, un cheveu coule de temps en temps et reste en 2 eaux). J'adapte ma routine par rapport à cela.

Premièrement, et comme je le dirai à chaque fois, j'essaie de boire très régulièrement pour rester hydratée de l'intérieur.

Laver et préparer aux soins:

Les écailles ont tendance à se refermer en milieu acide et au contact du froid, et à s'ouvrir en milieu basique et en contact avec la chaleur. 

J'essaie donc d'utiliser des porduits légèrements alcalins avant les soins, d'appliquer de la chaleur pendant la pose des soins, puis de refermer les écailles ensuite, soit pas l'acidité, soit par le froid. 

Attention avec la chaleur et les produits alcalins, il ne faut pas non plus trop en abuser, sinon, vous risquez de basculer définitivement du côté inverse. 

Concrètement, comment je fais?

Les shampoings clarifiants sont plus basiques, et ont donc pour effet d'ouvrir les écailles. Parfait donc avec un bon soin. Choisissez les produits clarifiants basiques, donc comportant plutôt du bicarbonate de soude que du citron ou du vinaigre. Les savons type savon d'Alep ou de Marseille sont également basiques.

Les soins: chaleur modérée

Après mon shampoing (clarifiant ou non), je rince à l'eau chaude (attention, pas la peine de vous ébouillanter non plus), puis je pose directement mon soin, hydratant ou nourissant. Mes cheveux aiment particulièrement le miel et le lait de coco comme agents hydratants. Pour les huiles, c'est plus compliqué, j'évite le plus possible d'en appliquer après le shampoing, et je préfère les utiliser en pré-poo, puis de les laver soigneusement au shampoing. 

il_170x135

Je laisse toujours poser les soins au minimum 30 minutes (en dessous, mes cheveux n'absorbent rien), sous une charlotte en plastique, et avec une serviette chaude par dessus, ou avec mon bonnet HotHead.

Très bien aussi, les embouts souples à fixer sur le sèche-cheveux, le HairTherapyWrap (vendu sur Bellebene), ou encore les casques chauffants professionnels ou semi-professionnels vendus dans les magasins de fourniture pour coiffeur. 

61UYSG6BTkL

boite

pour resserrer les écailles rapidement après le soin, je rince à l'eau tiède. L'eau très froide ne me réussit absolument pas, et me crée des noeuds, étrangement. Le rinçage au vinaigre est aussi possible, mais personnellement, je le dose très très faiblement, environ 2 cuillères à soupe dans un vaporisateur de 200ml, pas plus. 

 

Hydrater, coiffer et sceller:

Pour les produits coiffants/sans rinçage, j'applique la méthode LOC, mais légèrement modifiée. (pour plus d'informations sur la méthode LOC, l'article est ici). 

En fait, je préfère la méthode LCO (leave in puis crème et huile en dernier), sauf que la plupart du temps, je zappe l'étape C, et je choisis un leave in plus riche, qui me sert à hydrater mais aussi à commencer à sceller cette hydratation. 

J'applique toujours mes produits sur cheveux TRES mouillés, pas encore essorés, et en règle général, je ne mets jamais aucun produit sur mes cheveux sans les avoir humidifiés au préalable, sinon c'est le poissage et la casse assurée. 

Avant même de sortir de la douche, j'applique un leave in assez riche, comme le Eden Bodyworks, le JBCO ou le Curl enhancing smoothie de Shea Moisture, ou les laits capillaires Les Secrets de Loly. Les leave in ne contenant pas ou peu d'huiles comme le Kinky Curly Knot today ou le Weightless de Giovanni me donnent de très jolis résultats, plus aériens, légers et volumineux, mais mes cheveux s'assèchent beaucoup plus rapidement avec ces produits. 

Je passe ensuite directement au scellage à l'huile. Là encore mes cheveux ne supportent pas grand chose, pas la peine de leur parler de beurre de karité (effet carton ET gras assuré), l'huile de coco qui fait des merveilles en soin avant shampoing est un très mauvais scellant pour mes cheveux à basse porosité. Pour le moment, seules les huiles très légères et au fini non gras comme le kukui et le jojoba m'ont donné satisfaction.

j'applique tous ces produits sur cheveux non essorés, en lissant soigneusement les mèches entre mes mains à l'application. 

Une fois mes produits appliqués, j'éponge le surplus avec une serviette en microfibres, je peux terminer par un peu de gel pour la mise en forme, mais surtout, je ne touche plus mes cheveux pendant la première partie du séchage, c'est à dire jusqu'à ce qu'ils soient au 3/4 secs, sinon, frisottis assurés. 

Je peux terminer le séchage au diffuseur à basse température pour plus de volume, mais les résultats sont meilleurs avec un maximum de séchage à l'air libre (le problème des cheveux basse porosité: ils prennent des heuuuuuures à sécher).

Voici pour mes astuces basse porosité.

Et vous, avez vous fait le test? Quelle est votre porosité?