Oui, oui, oui, on ne dirait pas comme ça, mais je suis une vieille blogueuse, bientôt 35 ans, et déjà plein de cheveux blancs.

Ca a commencé tôt, avant mes 20 ans. Et là, j'en suis au stade ou j'en ai trop pour les ignorer, et pas assez pour me pavaner dans un superbe "poivre et sel" , alors en attendant, je colore. Seulement voilà, les colorations chimiques en boite ou celles de M'dame la coiffeuse, ça tue un peu les cheveux, faut quand même l'avouer. Alors j'ai décidé d'essayer de les atténuer avec le henné.

Les atténuer seulement déjà parce que j'aime bien avoir ces petits filaments flamboyants qui sillonnent mes boucles, et ensuite parce que le henné ne les couvrira jamais totalement.

J'avais déjà fait une coloration complète, suivie d'un henné gloss il y a environ un mois. Seulement voilà, mes cheveux poussent, et je me retrouve avec des repousses blanches... 

Pour couvrir les cheveux blancs efficacement, il est préférable de procéder en 2 temps. Une première coloration au henné naturel (rouge), afin de déposer sur les cheveux blancs une base, sur laquelle pourront venir s'accrocher les pigments de la 2ème phase (indigo, katam, broux de noix). 

IMG_0389

IMG_0392

1ère phase: Après un bain d'huile posé la veille, j'ai clarifié mes cheveux avec le shampoing clarifiant de MyHoneyChild. Puis j'ai appliqué mon mélange préparé LA VEILLE, composé de henné d'Inde BAQ (le mien vient du site US the Henna Guys, mais on peut en trouver sur Henné et Soins d'Ailleurs, type rajhastan)

J'ai décidé d'y ajouté de la poudre d'hibiscus (2CS) afin d'apporter des reflets violines à ma couleur.

IMG_0391

J'ai mélangé le henné (50g), les 2CS de poudre d'hibiscus, 2CS d'amla (pour conserver les boucles). J'ai dilué petit à petit à l'eau chaude jusqu'à obtenir la consistance d'une crème patissière. Avec la poudre d'hibiscus, la couleur évoque du chocolat fondu. 

IMG_0390_2

Il est nécessaire de préparer votre henné quelques heures au moins à l'avance, et de le laisser reposer au chaud, dans un récipient ou il sera au contact de l'air (j'enferme le bol qui a servi au mélange dans un sachet en plastique, que je ferme en laissant passer un peu d'air. 

Ce temps de repos est important, car la teinture de lawsone, contenue dans le henné, doit être libérée au contact de l'oxygène pour avoir un réel pouvoir colorant. 

Le lendemain, j'ai ajouté un fond de boîte de lait de coco 

(il devait y avoir 5 ou 6 CS)

J'ai appliqué l'ensemble sur cheveux humides, juste après la clarification, sans aucun ajout de produits. 

Pose de 4h sous une charlotte en plastique et serviette par dessus pour garder la chaleur et éviter de faire couler le henné partout. 

IMG_0241

Je prépare en même temps ma 2ème phase, qui se compose d'un mélange de henné naturel et d'indigo, de la marque rainbow research, teinte persian Medium Mahogany, dont je parle déjà ici , 2CS d'amla, 2 CS d'après-shampoing. Je rajoute de l'eau chaude jusqu'à obtenir cette consistance de yaourt, et je laisse également reposer au moins 4 heures. 

Je rince la première phase en réalisant un lavage léger type cowash avec de l'après shampoing. Si vous avez de la poudre de Sidr, c'est le lavage idéal après un henné. Malheureusement, cette poudre est introuvable aux USA. Evitez le shampoing, car le henné doit oxyder pendant au moins 48h après l'application, pour fixer et approfondir la couleur. 

Au rinçage de la première phase, les cheveux blancs ont coloré, ils sont tout de même d'une couleur orange vif

 

IMG_0393

IMG_0240_2Mes cheveux sont secs et réclaments de l'hydratation, mais je décide de battre le fer tant qu'il est chaud et d'appliquer immédiatement ma seconde phase composée du henné et de l'indigo. 

Et c'est reparti pour une pose de 4h sous charlotte et serviette pour maintenir l'humidité et éviter d'en mettre partout. 

Voici le résultat global 2 jours après. Le blanc est bien atténué, mais pas totalement couvert, et il reste tout de même un poil de couleur orangée. Je réctifierai avec un henné gloss la semaine prochaine. Les effets étant cumulatifs, ils vont foncer au fur et à mesure des applications.  

IMG_0427

 

Bilan: pour celles qui cherchent une couverture totale et parfaite des cheveux blancs, le résultat ne sera pas satisfaisant. Ils ne sont pas totalement couverts, mais atténués et se fondent mieux dans la masse des autres cheveux. La poudre d'hibiscus n'a absolument rien changé à la couleur. 

le travail peut paraitre long et un peu ingrat, mais au lieu d'être affaiblis par une coloration d'oxydation, les cheveux sont renforcés et gainés par le henné, qui en plus de colorer, est un excellent soin.

Je l'ai fait suivre d'un soin au miel et à la mélasse type "caramel treatment" pour retrouver la douceur et l'hydratation initiale (le henné est tout de même désséchant).