Dans d'autres articles comme ici ou , je vous ai parlé de la méthode LOC. Afin de rendre la lecture plus claire, j'ai décidé de faire un article dédié à cette méthode, et de vous donner quelques idées de produits que j'utilise.

La méthode LOC sert à hydrater les cheveux et à y maintenir l'hydratation.

Contrairement à une croyance populaire, l'huile n'hydrate pas. La seule et unique chose qui hydrate, c'est l'eau. Alors au risque de me répéter, l'eau, il faut commencer par la boire! Eau, thé, tisanes, boissons sans sucre (n'abusez quand même pas des sodas light)...

Ensuite, l'eau s'évapore. Il faut donc la retenir au contact de votre fibre capillaire le plus longtemps possible. Et c'est là que la méthode LOC intervient.

LOC, c'est la superposition de 3 produits: de l'eau ou un produit à base d'eau (leave in conditioner), puis une huile, puis une crème à base d'agents émollients.

L: liquid ou leave in

O: Oil (huile)

C: crème

Pourquoi est-il important de toujours mettre l'huile après l'eau? J'ai conduit pour cela une petite expérience. Dans 2 contenants identiques, j'ai versé de l'eau, et j'ai tracé une marque au niveau de la surface. Puis dans un des 2 pots, j'ai versé une huile végétale banale de cuisine. L'huile étant moins dense que l'eau elle remonte à la surface.

Premier jour

Après 2 joursJ'ai ensuite déposé ses 2 pots dans ma buanderie pendant 2 jours. Au bout de 2 jours, on constate que l'eau s'est beaucoup évaporée dans le contenant avec l'eau seule, alors que le niveau du contenant avec l'huile n'a pas bougé. L'huile a créé une barrière protectrice empêchant l'eau de s'évaporer. Imaginez, à l'échelle de vos cheveux, qui sont très fins et recouverts d'une fine pellicule d'eau, la vitesse à laquelle l'eau s'évaporera si vous ne scellez pas cette hydratation... 

L'huile crée donc une barrière de rétention de l'eau. Ce que vous voulez conserver au plus près de votre fibre capillaire, c'est cette eau. Si vous mettez l'huile avant, elle empêchera l'eau d'atteindre vos cheveux. En revanche, si vous appliquez l'huile après, elle empêchera l'eau de sortir. C'est ce qu'on appelle "sceller à l'huile". 

La crème, étape C, vous permet de fixer, coiffer, apporter de la définition.

Cetaines chevelures (souvent les faibles porosité) réagiront mieux en appliquant dans l'ordre Liquide, crème puis huile en dernier, soit LCO. Si la LOC ne vous convient pas, que vous trouvez vos cheveux trop lourds ou poisseux, vous pouvez essayer d'échanger.

Pour ma part, les étapes L et O suffisent amplement, et pour le C, j'utilise un gel coiffant léger sans alcool. Je suis toujours à la recherche de la parfaite crème pour étape C, alors si vous en avez une à me proposer, n'hésitez pas à me laisser un commentaire. 

Voici ma petite sélection personnelle de produits pour LOC:

Attention: les produits que j'utilise ne contiennent en général par de sulfates ni de silicones. Si c'est le cas, je le précise. En revanche, pour celles qui seraient à la recherche de compositions parfaitement biologiques ou totalement végétales ou naturelles à 100%, je vous invite à vous renseigner sur les compositions des produits avant de les acheter.

Etape L: les leave in:

Kinky Curly Knot today: le must have, plébiscité par toutes les têtes bouclées du monde... Ce leave in a une texture légère, mais attention, une goutte de trop et vous vous retrouvez avec le cheveux poisseux. Pour bien le répartir et le doser, j'aime le diluer dans un vaporisateur d'eau (2 CS pour 200ml d'eau).

Eden Bodyworks coconut leave in conditioner: Une texture plus crémeuse et plus nourrisante, qui contient déjà un peu d'huile de coco et du jojoba, et qui apporte donc de la nutrition, et aussi un début de scellage de l'hydration. Pour celles qui ont les cheveux peu secs, il peut se suffire à lui même. Le prix est beaucoup plus abordable, mais il est plus difficile à trouver hors des USA.

Hair growth milk Yucca et Plantain de Shea Moisture: indiqué pour les cheveux fins en manque de volume. Un de mes préférés pour son odeur fraiche, et son absence d'effet alourdissant.

IMG_0300_2

Curl and style Milk coconut and hibiscus de Shea Moisture: celui que personnellement j'aime le moins. Il alourdit beaucoup mes cheveux et l'odeur est un peu trop sucrée à mon goût. Je l'ai récemment détourné pour l'utiliser plutôt en étape C, et c'est beaucoup mieux.

A tester: le milk des secrets de Loly, et le leave in de Giovanni dont j'ai tellement entendu parler...

Comment l'appliquer: sur cheveux très mouillés (avant même d'essorer, et si possible avant de sortir de la douche), j'applique en sections, je lisse les mèches entre mes mains puis je fais un mouvement de peigne avec mes doigts pour séparer les boucles. Je les froisse ensuite des pointes vers la racine avec ma serviette microfibre ou un tee-shirt en coton pour absorber l'excédant d'eau et de produit.

Etape O: l'huile

Mes cheveux sont très difficiles avec l'huile. S'ils acceptent à peu près toutes les huiles en bain d'huile, pour le coiffage c'est une autre affaire. J'en ai testé beaucoup, l'Argan, l'avocat, le karité, le coco... les seules que mes cheveux acceptent en étape O sont l'huile de jojoba et l'huile de kukui.

NB: le jojoba n'est pas vraiment une huile mais une cire, mais elle a les mêmes propriétés. L'huile de Kukui provient d'un fruit à coque hawaïen, on peut en trouver entre autre sur Aromazone. Cette huile a un fini sec.

IMG_0301

 Ci contre quelques exemples d'huile que j'utilise: huile de noix de coco vierge, Jamaïcan black Castor Oil (JCBO AKA huile de carapate, à ne pas confondre avec la castor huile qui est de l'huile de ricin), huile de Jojoba et un mélange d'huiles de la marque Caribean Natural, qui contient un mélange de JCBO, huile de coco, d'huile d'avocat, de carrotte... Je n'avais plus de Kukui au moment ou j'ai pris la photo. A vous de tester l'huile qui vous convient le mieux. Personnellement, je réserve la JCBO et l'huile de coco aux jours ou je fais des coiffures protectrices, ces huiles ayant un effet très alourdissant sur mes cheveux. 

Je n'applique pas l'huile en tartine sur mes cheveux. J'en répartis quelques gouttes dans mes mains, puis je fais un mouvement de froissage (scrunch) en attrapant les pointes et en les froissant vers les racines. Ainsi je protège mes longueurs sans alourdir la racine, ce qui me permet de préserver le volume. Ensuite je reprends quelques goutes et je passe mes mains à l'arrière de ma tête, là ou j'ai des cheveux plus secs, plus épais, et des boucles moins définies et plus frisottantes.

Etape C: la crème

J'aimerais pouvoir vous donner plein de références de crèmes d'étape C, mais je suis toujours à la recherche de la crème parfaite. Jusqu'à maintenant, j'ai essayé le curl enhancing smoothie de shea Moisture sans grand succès (trop lourd), et la sugar burnt pomade de Oyin Handmade, dont la texture dure et épaisse ne convient pas à mes cheveux...

Dernier succès relatif, le curling gel soufflé de Shea Moisture, celui à la texture de gel. A la première application, l'effet a été catastrophique, boucles collées, trop définies, à effet nouilles, manque de volume malgrè un séchage au diffuseur. Mais quelques heures après, le volume est revenu et les boucles se sont un peu séparées. Pour la première fois depuis longtemps, j'ai pu maintenir mon wash and go pendant 4 jours avant de passer aux chignons.

J'ai abandonné la coffee and coco crème de Curl Junkie, en photo ci dessous, à cause de sa composition, dans laquelle aparaissent des silicones.

En France, je détournais le sorbet corporel litchi mûre des secrets de Loly, à l'origine pour la peau, en crème de l'étape C du système LOC. En plus de l'odeur à tomber, mes cheveux étaient doux et légers...

IMG_0302

Je prends la crème ou gel du bout des doigts, et je froisse encore un peu les pointes avec, puis j'entortille autour de mon doigts les mèches que je veux définir. Si je veux vraiment un résultat très défini et durable, je tortille chaque mèche une par une, sinon, je ne fais que celles du dessus. Là encore, j'insiste sur les zones plus sèches et moins définies de ma chevelure.

 

 

 

 

 

AJOUT DE DERNIERE MINUTE: ouiiiiiiii! Juste avant de poster ce message, j'ai reçu mon beurre et mon huile magiques:

L'huile de kikui, une super huile pour sceller l'hydratation sans effet gras, et le beurre de mangue (afin d'éviter des déceptions je préfère préciser que ce beurre ne sent pas le fruit, en fait, il ne sent rien) qui va entrer dans mes petites préparations maison, notamment la recherche de la parfaite crème pour l'étape C.

IMG_0310

 La méthode LOC les jours suivants le lavage:

Je vous ai expliqué dans l'article précédent comment préserver vos boucles durant la nuit, et les recoiffer les matin.

L: le matin je vaporise de l'eau et du leave in dilué sur mes cheveux

O: je scrunche avec quelques gouttes d'huile étalées dans les paumes de main

C: en fonction des besoins, je redessine quelques boucles au doigt, mais je peux très bien me passer de cette étape.

Maintenant que vous savez tout, à vos marques, prêts, LOC-ez 

Et laissez moi en commentaire vos associations favorites pour sceller l'hydratation.